Musée Thyssen

Pop Art Myths


Musée
Thyssen-Bornemisza, une vraie révélation.
J’avais été impressionnée par la collection des grands mécènes
américains dans les musées New yorkais en 2011,
mais là j’ai découvert l’univers d’une grande famille de collectionneurs
et grands mécènes européens.
Des œuvres à couper le souffle, allant du moyen âge au XXe siècle
dont de nombreuses font partie des 1000 œuvres à voir dans sa vie.
Le lieu est complètement dédié à l’art et accueille une expo temporaire
incroyable sur les maîtres du Pop Art.  

Mon périple espagnol  s'achève et me voici fourmillante d’idées nouvelles
à peindre et dessiner.
Mes carnets de croquis ont souffert sur le chemin du retour !!!
Résultats dans l’atelier maintenant.

La capitale espagnole est à la hauteur de mes attentes. Ambiance caliente, tapas et musées. L’incontournable Prado pour la peinture classique avec ses grands maîtres espagnols qui font d’ailleurs l’objet d’une expo temporaire sur l’inspiration des artistes du XXe comme Picasso, Bacon, Dali, ….

Je vous passe les grands classiques à absolument voir …

Ensuite Musée de la Princesse Sofia et l’incontournable Gernica. Cette toile est aussi impressionnante par sa taille que par sa référence historique ou simplement son histoire et la lutte de l’artiste Picasso à la veille de l’expo universelle de Paris.

Theme des Droits de l'hommeExposition Sté des Beaux Arts sur le thème des droits de l'homme.
J'ai été classé 4ème a l'issu du concours .
Je suis aussi élue au comité directeur de la société .


Cela faisait longtemps que j’avais envie d’aller visiter le Guggenheim de Bilbao. Après fait une visite renversante de la collection privé de Peggy Guggenheim à Venise en 2011, j’avais entendu le plus grand bien de ce lieu d’art moderne basque. L’occasion m’est donc donnée grâce à une magnifique rétrospective Georges BRAQUE pour les 50 ans de sa disparition.

Le lieu est inspiré et inspirant, l’architecture à la hauteur de mes attentes et l’on voit que le lieu est conçu pour l’art. Avant de visiter l’expo Braque, mon premier coup cœur a eu lieu dans la salle vidéo au rez de chaussée où était installée l’œuvre de Ragnar Kjartansson « The visitors ». 7 écrans pour 7 musiciens pour une reprise d’ABBA. Une heure de pur bonheur, une expérience originale hors du temps. Pour les curieux :  http://www.designboom.com/art/ragnar-kjartnasson-the-visitors-at-hangarbicocca/

L’expo Yoko Ono située au 2e étage ne m’a pas vraiment accrochée même si je reconnais son avant gardisme. Des choses intéressantes mais pour ma part peu inspirantes.   

Voici enfin l’expo BRAQUE : extrêmement bien agencée, elle est facile à suivre et fait la part belle au fauvisme et au cubisme.
Nombres d’anecdotes montrent l’implication de l’art dans ces périodes troubles du début du XXe siècle, pour le cheminement d’un artiste exceptionnel au contact d’autres artistes qui contribueront aussi à l’émergence de l’art moderne. Très belle exposition.

Prochain Rendez-Vous :

 Les 23 et 24 mars : Exposition peinture multi-artistes qui se déroulera à la salle des fêtes de Champcevinel sur le thème "ROUGE"

 Le 23 mars : Assemblée Générale de la société des beaux arts du Périgord