Escapade Espagnole Bilbao


Cela faisait longtemps que j’avais envie d’aller visiter le Guggenheim de Bilbao. Après fait une visite renversante de la collection privé de Peggy Guggenheim à Venise en 2011, j’avais entendu le plus grand bien de ce lieu d’art moderne basque. L’occasion m’est donc donnée grâce à une magnifique rétrospective Georges BRAQUE pour les 50 ans de sa disparition.

Le lieu est inspiré et inspirant, l’architecture à la hauteur de mes attentes et l’on voit que le lieu est conçu pour l’art. Avant de visiter l’expo Braque, mon premier coup cœur a eu lieu dans la salle vidéo au rez de chaussée où était installée l’œuvre de Ragnar Kjartansson « The visitors ». 7 écrans pour 7 musiciens pour une reprise d’ABBA. Une heure de pur bonheur, une expérience originale hors du temps. Pour les curieux :  http://www.designboom.com/art/ragnar-kjartnasson-the-visitors-at-hangarbicocca/

L’expo Yoko Ono située au 2e étage ne m’a pas vraiment accrochée même si je reconnais son avant gardisme. Des choses intéressantes mais pour ma part peu inspirantes.   

Voici enfin l’expo BRAQUE : extrêmement bien agencée, elle est facile à suivre et fait la part belle au fauvisme et au cubisme.
Nombres d’anecdotes montrent l’implication de l’art dans ces périodes troubles du début du XXe siècle, pour le cheminement d’un artiste exceptionnel au contact d’autres artistes qui contribueront aussi à l’émergence de l’art moderne. Très belle exposition.